Wiki Demi-Dieux
Advertisement
Wiki Demi-Dieux


Percy Jackson et les Dieux Grecs est un livre hors série relatant les principaux mythes concernant les dieux de l'Olympe. Il est raconté du point de vue de Percy Jackson. Le livre est paru le 19 août 2014 aux États-Unis, et la version française est disponible depuis le 1er octobre 2014.

Couverture de la version illustrée

Présentation du livre[]

Qui mieux que Percy Jackson, demi-dieu et adolescent d'aujourd'hui, peut nous raconter les dieux de l'Olympe ?

Si vous aimez les films d'horreur, les bains de sang, les mensonges, les vols, précipitez-vous sur ce livre car, d'Apollon à Zeus, Percy dit tout sur les coups d'éclats (et les coups bas) de l'Olympe !

Chapitres[]

  1. Introduction
  2. Au commencement était le rien
  3. L'âge d'or du cannibalisme
  4. Les Olympiens voient rouge
  5. Zeus
  6. Hestia met un vent à Apollon et Poséidon
  7. Déméter, céréales killeuse
  8. Perséphone : noces funèbres
  9. Zeus fait coucou à Héra
  10. Hadès fait le ménage aux Enfers
  11. Poséidon : d'amour et d'eau salée
  12. Coups de foudre sur l'Olympe
  13. Athéna adopte un mouchoir
  14. Une seule déesse que tu adoreras : Aphrodite
  15. Un homme, un vrai, un tatoué : Arès
  16. Héphaïstos, le divin bricoleur
  17. Apollon, rock star et assassin
  18. Artémis et le cochon de la mort-qui-tue
  19. Hermès, délinquant juvénile
  20. Dionysos à la conquête du monde
  21. Épilogue

Résumé[]

Introduction[]

Percy Jackson explique avoir été contacté par un éditeur pour rédiger un guide sur les dieux grecs. Il a commencé par refuser, de peur de mettre les dieux en colère, avant de décider que les gens avaient besoin d'en savoir plus sur les dieux pour pouvoir survivre. Percy précise aussi qu'il s'apprête à raconter les mythes tels que lui les connaît, même s'il existe plusieurs versions de chaque histoire.

Au commencement était le rien[]

Chaos

Au commencement n'existait que le Chaos, entité primordiale qui représentait le Néant. Il créa les premiers dieux : Gaïa, la Terre Mère, Ouranos, le Ciel, Tartare, l'Abîme, Pontos, les Eaux et Nyx, la Nuit, qui engendra Héméra, le Jour. Il aurait aussi créé Éros, l'Amour (considéré par d'autres comme étant le fils d'Aphrodite).

Gaia et Ouranos

Gaïa et Ouranos, dans le même temps, avaient commencé à engendrer des enfants. Ils eurent d'abord six garçons et six filles, les Titans et les Titanides, des géants à apparence humaine avec une force colossale. Ces naissances avaient semé la discorde entre Gaïa et Ouranos, qui devenait violent et tyrannique au fur et à mesure que ses enfants grandissaient. Pour "recoller les morceaux", Gaïa décida d'avoir d'autres enfants avec son mari : elle eut trois fils monstrueux géants avec un œil unique au milieu du front, les Cyclopes. En découvrant ses fils, Ouranos les enchaîna puis les précipita dans le Tartare, le gouffre le plus profond du monde souterrain. Gaïa ne pouvait rien contre horrible mari mais décida de lui donner un dernière chance. Elle mit au monde trois fils encore plus monstrueux que les précédents, les Hécatonchires, des êtres géants avec cinquante têtes et cent bras chacun. Ouranos les jeta également dans le Tartare. Gaïa n'en pouvait plus. Elle façonna avec la matière la plus dure du cosmos une faucille d'environ un mètre. Elle expliqua aux Titans qu'ils devaient se débarrasser de leur père, car selon elle, il n'est pas digne de régner sur l'univers. Aucun d'eux n'en avait le courage, mis à part Cronos, le benjamin. Il avait soif de pouvoir et lui seul avait compris son potentiel destructeur. Son plan était le suivant : Gaïa attirerait Ouranos, là où il se trouvaient et il se jetterait sur lui au moment opportun. Mais il avait besoin de ses frères et sœurs pour vaincre leur père. Les Titanides et Océanos, l'aîné des garçons, refusèrent et partirent. Ses autres frères, Coéos, Japet, Crios et Hypérion, se portèrent volontaires pou l'assister.

Le soir même, Ouranos répondit à l'invitation de Gaïa, qui se comportait comme si elle l'aimait encore. Lorsqu'il se posa près d'elle, les frères de Cronos surgirent de leurs cachettes sur ordre de ce dernier. Ils se jetèrent sur leur père et le plaquèrent au sol. Cronos apparut et Ouranos le prévint que si il le tuait, il serait détrôné par un de ses enfants. Le jeune Titan l'ignora et lui trancha les parties sensibles avant de le découper en morceaux. Le sang d'Ouranos éclaboussa les rochers pour engendrer les Érinyes, déesses de la vengeance, mais aussi les Nymphes et les satyres.

Cronos et sa faux

Cronos, bien que tourmenté par la prophétie de son père, fut proclamé maître de l'univers.

L'âge d'or du cannibalisme[]

Cronos commença par libérer ses frères les Cyclopes et les Hécatonchires, qui lui construisirent un palais au sommet du Mont Othrys en signe de reconnaissance. Il prit également le titre de Seigneur du temps. Ses frères reçurent chacun une partie du monde en récompense et épousèrent l'une de leur soeur, avec qui ils eurent des enfants ; Crios devint le Titan du Sud et des constellations ; Coéos, le Titan du Nord et des Prophéties, épousa Phébé ; Hypérion, le Titan de l'Est et de la lumière, épousa Théia et devint le père d'Hélios et Séléné ; Japet s'installa à l'Ouest ; Océanos devint le maître des mers, épousa Téthys et donna naissance aux Néréides. Rassurée par la nouvelle situation, Gaïa se retira et laissa ses enfants gérer le monde.

Malgré la malédiction d'Ouranos, Cronos épousa sa soeur Rhéa, avec qui il eut finalement une fille, Hestia, la première déesse. Comprenant rapidement qu'elle avait le potentiel de le renverser, Cronos avala sa propre fille, qui continua de grandir dans l'estomac de son père. Il fit de même avec leurs enfants suivants, Déméter, Héra, Hadès et Poséidon. Face au désespoir de sa fille, Gaïa lui suggéra d'accoucher de son prochain enfant en Crète et de le cacher afin qu'il puisse délivrer ses frères et soeurs. Rhéa confia Zeus à un groupe de nymphes et présenta une pierre recouverte de langes à son mari, qui l'engloutit sans se poser de questions.

Les Olympiens voient rouge[]

Une fois adulte, Zeus se présenta au palais de Cronos et prit le poste d'échanson auprès de son père. Il lui servit un mélange spécial qui lui fit recracher les cinq enfants qu'il avait avalé. Zeus et les cinq autres dieux s'enfuir et s'accordèrent pour renverser leur père. Ils se rendirent dans le Tartare et persuadèrent les Cyclopes et les Hécatonchires de leur fabriquer des armes. C'est ainsi qu'Hadès reçut le casque d'invisibilité, Poséidon son trident, et Zeus l'éclair primitif.

Pendant ce temps, Rhéa partit à la recherche d'alliés pour ses enfants. Si la plupart des Titans choisirent le camp de Cronos, les Titanides soutinrent Zeus, et d'autres, comme Prométhée, Hélios et Séléné, décidèrent de ne pas s'impliquer dans le conflit. Les dieux s'établirent au sommet de l'Olympe, une montagne voisine du Mont Othrys. Ils finirent par vaincre les Titans, qui furent enfermés dans le Tartare, à l'exception d'Atlas, qui fut condamné à supporter la voûte céleste.

Prométhée dérobant le feu à Hestia

Zeus devint le maître du ciel, Poséidon celui des mers et Hadès celui du monde souterrain. La surface de la terre fut déclarée territoire neutre.

Hestia met un vent à Apollon et Poséidon[]

Fatigué que tous les livres de mythologie commencent par parler de Zeus, Percy décide de présenter les Olympiens par ordre de naissance.

Hestia est opposée à l'idée de se marier - particulièrement après avoir vu le sort des deux premières épouses de Zeus, Métis et Thémis. Mais Poséidon et Apollon se présentèrent tous les deux devant Zeus pour demander sa main de sa soeur. Il accepta cependant qu'elle reste célibataire et en charge du foyer de l'Olympe. Seul le dieu Priape tenta une fois d'abuser d'elle. Hestia laissa vraisemblablement Prométhée voler des braises du foyer pour les offrir à l'homme. Seul le Titan fut condamné à se faire dévorer le foie par un aigle.

Déméter punissant les mortels

Déméter, céréales killeuse[]

Son aînée ayant refusé le mariage, Déméter devint l'objet de l'attention de ses frères, mais elle refusa également de les épouser. Elle eut pourtant une fille avec Zeus, après qu'il l'a poursuivie sous la forme d'un serpent, qu'elle appela Perséphone. Elle eut aussi des jumeaux avec Poséidon, cette fois sous la forme de chevaux, Arion et Despina. Elle entretint une relation avec le mortel Iasion, mais Zeus le pulvérisa par jalousie. Déméter peut se montrer cruelle, comme lorsqu'elle condamna Érysichthon à ne pouvoir satisfaire sa faim pour avoir coupé les arbres d'une forêt.

Perséphone : noces funèbres[]

Perséphone enlevée par Hadès

Hadès était tombé amoureux de la fille de Déméter, Perséphone. Il demanda conseil à Zeus pour la séduire. Son frère lui suggéra de l'enlever sur son char. Hélios et Hécate assistèrent tous deux à l'enlèvement de Perséphone, et la Titanide en informa Déméter, qui avait abandonné tous ses devoirs pour chercher sa fille, ce qui avait provoqué des famines. Le mortel Triptolème l'assista dans ses recherches et fut rendu immortel en récompense. Déméter exigea de Zeus qu'Hadès relâche Perséphone. Hermès fut chargé d'aller la chercher aux Enfers. Si Perséphone n'aimait pas Hadès, elle adorait les jardins qu'il avait fait construire pour elle et elle y mangeait une grenade lorsqu'Hermès arriva. Le messager expliqua qu'elle ne pouvait plus repartir maintenant qu'elle avait consommé de la nourriture des Enfers. Un compromis fut proposé : Perséphone passerait un tiers de l'année avec Hadès, et les deux autres avec sa mère - c'est ainsi que les Grecs expliquent le changement des saisons.

Zeus fait coucou à Héra[]

Héra grandit dans le palais d'Océanos avant de venir prendre sa place à l'Olympe. Contrairement à ses soeurs, elle désirait se marier, mais avec un mari fidèle et non un coureur de jupons. Zeus était amoureux d'elle, mais elle continuait à le repousser. Le dieu lui proposa un pari : s'il parvenait à lui faire dire qu'elle l'aimait, elle devrait l'épouser. Un soir, il se changea en coucou et vola par la fenêtre d'Héra, qui se prit d'affection pour l'oiseau et déclara qu'elle l'aimait. Zeus dévoila la supercherie et leur mariage fut organisé, à la condition que Zeus lui reste fidèle. Le couple eut trois enfants, Hébé, la déesse de la jeunesse, Arès, le dieu de la guerre, et Ilithyie, la déesse des accouchements. Furieuse de découvrir sans cesse des enfants que Zeus avait eu avec d'autres femmes, Héra décida d'avoir un enfant sans lui : Héphaïstos, qu'elle jeta du haut de l'Olympe à cause de sa laideur. En découvrant qu'Ixion faisait des avances à sa femme, Zeus le punit en l'attachant à une roue qu'il lança en orbite autour de la Terre. Mais cet incident ne le rendit pas plus fidèle envers Héra. Celle-ci poussa Sémélé à réclamer à voir la forme véritable de Zeus, ce qui la pulvérisa. Héra devint la déesse tutélaire d'Argos au détriment de Poséidon.

Les 5 fleuves des Enfers

Hadès fait le ménage aux Enfers[]

Hadès, bien que l'aîné des frères Olympiens, est le plus isolé de tous, puisqu'il règne sur les Enfers. Les Enfers sont traversés par cinq fleuves, le Cocyte, le Phlégéthon, l'Achéron, le Léthé et le Styx. Charon avait jusque là l'habitude d'exiger des prix exorbitants pour permettre aux âmes des défunts de traverser le Styx, et après rien n'assurait que les âmes soient punies ou récompensées justement. Hadès décida de réformer le fonctionnement des Enfers, en établissant un tribunal de trois juges - Minos, Éaque et Rhadamanthe - et une surveillance constante assurée par les Furies et Cerbère. Hadès se chargea de punir les pires criminels, comme Tantale ou Sisyphe. Il épousa Perséphone et devint le père de Mélinoé et Macaria. Il eut cependant une aventure avec la nymphe Leucé - qu'il transforma en peuplier après que Perséphone l'a découverte - et la naïade Minthé - que Perséphone elle-même changea en plant de menthe.

Poséidon : d'amour et d'eau salée[]

Poséidon passa un certain temps avec les Telchines, avant de partir à la recherche d'une cité grecque à protéger. Il se présenta à Athènes en même temps que la déesse Athéna, qui suggéra un concours pour les départager. Poséidon créa le cheval et Athéna l'olivier - celle-ci l'emporta. De la même manière, Poséidon perdit Argos face à Héra, puis Corinthe face à Hélios. Irrité, Poséidon envoya un certain nombre de monstres marins contre les cités qui l'avaient offensé. Il finit par épouser Amphitrite, avec qui il eut trois enfants, Triton, Rhodé et Cymopolée. Il eut aussi de nombreux enfants avec des mortelles, comme Coronis, Méduse et Eurynomé. Poséidon participa à un complot contre Zeus, avec Athéna, Héra et Apollon. En punition, Zeus le priva de ses pouvoirs et le mit au service du roi de Troie, Laomédon, pour une année.

Coups de foudre sur l'Olympe[]

Pour un dieu sensé représenter la loi et l'ordre, Zeus est connu pour ses colères et ses relations extra-conjugales. Il s'est souvent emporté contre les humains, détruisant une ville entière où le prince Salmonée s'était fait passé pour lui, puis en déclenchant un déluge pour effacer tous les hommes de la Terre. Seuls Deucalion et sa femme Pyrrha survécurent et créèrent une nouvelle race d'homme. Zeus fit face à lui seul à Typhon, qu'il enferma sous l'Etna.

Athéna et Pallas

Athéna adopte un mouchoir[]

Athéna est la fille de Métis, la première épouse de Zeus, et est née en sortant de la tête de son père. Elle apprit à combattre avec les nymphes de Libye, dont la meilleure était Pallas. Un jour qu'elles s'entrainaient, Zeus eut peur que sa fille ne soit tuée et montra l'égide à Pallas. Distraite, elle n'esquiva pas la lance d'Athéna et fut tuée. C'est ainsi qu'Athéna prit le nom de Pallas-Athéna, en l'honneur de son amie. La déesse punit Arachné pour son arrogance quant à ses talents pour le tissage et la changea en araignée. Athéna a inventé la flûte, mais a maudit l'instrument après que les autres déesses se sont moqués d'elle. Elle prit très tôt la résolution de ne pas se marier ; elle rendit aveugle Tirésias pour l'avoir surprise dans son bain, mais prise de remords, elle lui accorda le don de comprendre les oiseaux pour qu'ils puissent le guider. Cependant Héphaïstos désirait l'épouser et la suppliait à genoux malgré ses refus. Athéna essuya la sueur du dieu de sa jambe avec un mouchoir, qui donna naissance à Érichtonios à partir de l'essence des deux divinités. Athéna voulut rendre l'enfant immortel en l'enfermant dans un coffre avec un serpent magique. Les princesses d'Athènes chargées de le surveiller interrompirent le processeur, et Érichtonios resta mortel. Il renversa le père des princesses, le roi Cécrops, et devint à son tour roi d'Athènes.

Une seule déesse tu adoreras : Aphrodite[]

Naissance d'Aphrodite

Aphrodite est née du sang d'Ouranos mêlé à l'écume sur l'île de Chypre. Les trois Heures la menèrent à l'Olympe et les dieux commencèrent aussitôt à se disputer sa main. Héra désigna son fils Héphaïstos comme époux pour la déesse. Aphrodite a des relations assez compliqué avec les autres déesses. Elle se ridiculisa dans un concours de tapisserie contre Athéna. Elle accepta pourtant de prêter sa ceinture magique à Héra pour charmer Zeus. Aphrodite eut l'idée de fabriquer une femme parfaite pour séduire Épiméthée et le punir pour les actions de son frère Prométhée : Pandore. Pandore reçut en cadeau de mariage le Pithos contenant les maux du monde avec pour consigne de ne jamais l'ouvrir. Mais sa curiosité la poussa à le faire tout de même. Aphrodite sait aussi se montrer généreuse. Elle donna la vie à la statue de Pygmalion dont il était tombé amoureux.

Zeus décida de blâmer Aphrodite pour toutes les relations qu'il avait eu avec des mortelles et se vengea en la faisant tomber amoureuse d'Anchise. Elle lui confia l'éducation de leur fils Énée à condition qu'il ne révèle jamais l'identité de sa mère. Aphrodite décida d'élever le fils de Myrrha, une femme qui refusait d'honorer la déesse de l'amour. Elle confia le bébé, Adonis, à Perséphone. Les deux déesses se disputèrent pour devenir son amante. Zeus proposa qu'il passe un tiers de l'année avec chacune des deux. Adonis fut tué par un sanglier et Aphrodite le transforma en anémone.

Un homme, un vrai, un tatoué : Arès[]

Zeus et Héra confièrent leur fils Arès à la nymphe Théra qui éleva le bébé en Thrace, là où il pouvait faire autant de bruit qu'il voulait. Une fois adulte, il prit son trône sur l'Olympe en tant que dieu de la guerre. S'il n'était pas particulièrement populaire parmi les mortels, il était adoré à Sparte et par les Amazones. Deux bois en Grèce et en Colchide lui étaient consacrés, et surveillés par des dragons. Cadmos tua le dragon de Grèce et s'attira la colère du dieu. Mais Athéna lui accorda sa protection pour fonder sur ce site la ville de Thèbes. Arès finit cependant par le changer en serpent. Le second dragon veillait sur la Toison d'Or jusqu'à l'arrivée de Jason. Arès tua Halirrhotios, fils de Poséidon, pour avoir essayé de violer sa fille, Alcippe. Les deux dieux furent mis en procès sur l'Aréopage, où les Athéniens construisirent plus tard leur propre tribunal. Arès fut envoyé pour arrêter les géants Otos et Éphialtès, mais fut enfermé dans une jarre en bronze. Aucun dieu n'essaya de le délivrer, et c'est finalement la nourrice des géants qui aida Hermès à ramener Arès sur l'Olympe.

Héphaïstos et Arès

Héphaïstos, le divin bricoleur[]

Après avoir été lancé de l'Olympe par Héra, Héphaïstos fut recueilli par Thétis. Pour se venger, il revint auprès des Olympiens une fois adulte et leur offrit à tous des trônes. Celui d'Héra était piégé et l'empêcha de s'en relever. Héphaïstos décréta qu'elle resterait à jamais sur ce trône, jusqu'à ce que Dionysos le persuade de la libérer. Le dieu pardonna sa mère, et décida même de la détacher lorsque Zeus l'attacha au-dessus du Chaos. Furieux, Zeus le lança lui aussi du haut de l'Olympe. Il tomba à Lemnos, qui devint son île sacrée. Héphaïstos était le seul à ne pas savoir que sa femme, Aphrodite, avait une liaison avec Arès, jusqu'à ce que Hélios le mette au courant. Le dieu-forgeron piégea les deux amants dans un filet et les exposa devant les autres dieux. En échange de leur libération, Aphrodite le divorça et Arès lui paya une rançon d'armes. Héphaïstos poursuivit aussi tous les enfants qu'Aphrodite avait eu avec Arès.

Apollon tuant Python

Apollon, rock star et assassin[]

Léto fut poursuivie par Héra qui lui interdit de mettre au monde les enfants de Zeus sur une terre enracinée où brillait le soleil. L'île de Délos lui accorda la permission de mettre au monde ses enfants qui en devinrent les protecteurs. Apollon aussitôt né décida de venger sa mère en tuant Python qui lui avait refusé l'accès à Delphes. Cette grotte devint un lieu de culte d'Apollon-Phébus où la Pythie transmettait des Prophéties inspirées par le dieu. Apollon tua les sept fils de Niobé, qui clamait avoir mis au monde des enfants plus beaux que ceux de Léto, tandis qu'Artémis tua ses sept filles. Apollon est aussi le dieu de la musique, qui écorcha vif le satyre Marsyas qui clamait être le meilleur musicien. Pour s'être moqué des talents d'archer d'Éros, celui-ci fit tomber Apollon amoureux de Daphné, qui préféra se transformer en laurier que d'accepter ses avances.

Artémis et le cochon de la mort-qui-tue[]

Artémis la Chasseresse

Artémis est la soeur jumelle d'Apollon, qu'elle aida à mettre au monde, prenant ainsi le rôle de protectrice des femmes en couches. Elle prit immédiatement la décision de ne pas se marier. Elle devint la déesse de la chasse, accompagnée de ses suivantes les Chasseresses d'Artémis. Elle se fit construire un char et chassa quatre biches pour le tirer, mais bénit la cinquième, la biche de Cérynie, qui lui échappa. Lorsqu'Hermès délivra Arès des Géants, c'est elle qui les tua. Elle lâcha un cochon sauvage contre la cité de Calydon, qui avait oublié de lui rendre hommage. Elle changea Actéon en cerf pour l'avoir surprise dans son bain. Lorsque Sipriotes, un enfant, la surprit dans la même position, elle le changea en fille pour qu'il devienne une de ses suivantes. Lorsque Callisto fut trompée par Zeus ayant pris l'apparence d'Artémis, la déesse la changea en ours puis en constellation.

À deux occasions, Artémis laissa un homme se joindre à sa chasse. D'abord Orion, qui fut finalement pris de folie et tué par un scorpion géant ; puis Hippolyte qui, sous l'influence d'Aphrodite, fut tué par son propre père. Artémis demanda à son neveu Asclépios de le ramener à la vie, mais Aphrodite et Hadès se plaignirent auprès de Zeus, qui foudroya Asclépios.

Hermès volant les vaches d'Apollon

Hermès, délinquant juvénile[]

Hermès est le fils de Zeus et Maïa. À peine né, il sortit de son berceau et fabriqua la lyre à partir d'une carapace de tortue, avant de voler le troupeau de vaches d'Apollon. Hermès échangea le reste des vaches contre la lyre, qui devint le symbole d'Apollon. Un jour que Zeus flirtait avec Io, il la transforma en vache pour échapper à Héra. Celle-ci se fit offrir la vache et la confia à Argos, sachant pertinemment que la vache était une amante de son mari. Hermès fut chargé de récupérer Io et tua Argos.

Dionysos à la conquête du monde[]

Dionysos et Ampelos découvrent la vigne

Dionysos acheva sa croissance dans la cuisse de Zeus après la mort de sa mère, Sémélé. Hermès confia le nouveau-né à la famille de Sémélé, qui l'éleva en le faisant passer pour une fille, sous le nom de Bacchus. Héra le découvrit tout de même et frappa la famille de folie. Dionysos partit vivre avec les nymphes et les satyres du Mont Nysa. Il découvrit avec son ami Ampelos la vigne, mais celui-ci tomba et s'ouvrir le crâne. Avec son sang, Dionysos créa la première grappe de raisin, avec laquelle il fabriqua du vin pour la première fois. Dionysos devint très populaire parmi les mortels et ses suivants voulurent gagner le soutien du roi Lycurgue. Lycurgue était un horrible roi, qui fit tuer de nombreux satyres et nymphes. Dionysos en retour le rendit fou et lui fit tuer son fils. Comme Lycurgue refusait toujours de s'excuser, son royaume subit une terrible famine jusqu'à ce que le peuple assassine le roi. Méfiant après l'incident avec Lycurgue, le roi Penthée décida de s'introduire dans les Bacchanales, les fêtes de Dionysos pour observer l'étendue de ses pouvoirs. Les fêtes étant réservées aux initiés, Penthée fut tué par la foule. Le culte du vin se répandit jusqu'en Égypte. Un jour Dionysos fut enlevé par les pirates qu'il transforma en dauphins. Il débarqua sur l'île de Naxos, où il rencontra Ariane, qui avait été abandonné par Thésée. Ému, Dionysos tomba amoureux d'elle et l'épousa. Finalement, il transmit la culture de la vigne jusqu'en Inde avant de rentrer prendre sa place sur l'Olympe.

Anecdotes[]

  • Le livre existe également en version illustrée par John Rocco.
  • Chronologiquement par rapport aux séries de Rick Riordan, ce récit se passe après Le Sang de L'Olympe, puisque Percy fait référence à Piper dans le chapitre d'Hermès et le rendez-vous avec Annabeth pour lequel il est en retard ne peut se faire qu'après la guerre.
  • Dans le chapitre "Zeus fait coucou à Héra", il est dit que Hermès s'est occupé de la liste des invités du mariage de Zeus et d'Héra, or plus loin dans le livre, il est précisé que la nymphe Maïa, séduite par Zeus, s'est réfugiée dans une grotte d'Arcadie, pour échapper à Héra, la femme de Zeus, où elle a mis au monde Hermès.
  • Dans le chapitre "Zeus fait coucou à Héra", il est dis que Hermès créa la tortue à partir d'une nymphe qui avait refusé de venir au mariage de Zeus et Héra alors que dans le chapitre "Hermès, délinquant juvénile", il créa la harpe a l'aide d'une tortue alors qu'il venait de naître.
  • Bien que son nom ne soit pas indiqué, la statue de Pygmalion est appelée Galatée.

Références culturelles[]

  • Percy précise que si chaos signifie "faille", "béance" en grec ancien, cela n'a aucun rapport avec Beyoncé.
  • Si Cronos a pris le titre de "maître du temps", il ne peut pas voyager dans le temps comme Doctor Who.
  • Le palais de Cronos est comparé à la forteresse de Sauron, dans Le Seigneur des Anneaux.
  • Zeus demande à Thémis, qui a déjà donné naissance aux trois Heures et aux trois Moires, si la prochaine fois elle compte accoucher des trois petits cochons.
  • Zeus propose que les juges et un public votent pour le vainqueur de la "Tartare Academy" des Enfers.
  • Percy compare Épiméthée et Pandore à Adam et Ève.
  • D'après Percy, la Toison d'Or a le pouvoir de repousser Justin Bieber.
  • Percy explique que le nom romain d'Héphaïstos, Vulcain, n'a pas de rapport avec le personnage de Star Trek.
  • Hermès joue avec sa lyre un morceau de Mozart puis une chanson des One Direction.
Advertisement